Le Salmon Run : tout ce qu’il faut savoir !

Bonjour à tous, Calamars ! Comme vous le savez, le salon du jeux vidéo de référence E3 a lieu en ce moment-même à Los Angeles, et de nombreuses infos ont été révélées concernant Nintendo, notamment pour le tout nouveau mode Splatoon: Salmon Run.
Je vous propose un petit récapitulatif de ce qui a été dit et présenté lors du TreeHouse de l’E3 sur Salmon Run.

Qu’est-ce que Salmon Run ?

Le labo de recherches Squid Research Lab a fait des découvertes étonnantes ! En continuant leurs recherches, ils ont découvert une toute nouvelle forme de vie aux côtés des Inklings et des Octariens : les Salmonoïdes. Ces poissons présentent de nombreuses caractéristiques semblables aux saumons, et seraient-même encore en évolution, contrairement aux Inklings et Octariens : en effet, non seulement ils peuvent nager dans l’eau, mais également fouler la terre ferme ! (Ce sont des poissons, quand-même !)

D’après les premiers résultats de recherches, les scientifiques ont pu établir que cette forme de vie serait principalement en quête de ressources pour améliorer leur société, quitte à venir sur le sol et menacer la quiétude des Inklings.

Pour parer à cette menace, la compagnie Grizzco Industries a besoin de vous, Calamars, pour accomplir une tâche importante : renvoyer les Salmonoïdes d’où ils viennent ! Vous vous retrouvez donc engagés par Grizzco Industries pour lutter contre les Salmonoïdes et récolter leurs œufs.

En résumé, vous serez les hommes de main de Grizzco Industries pour leur fournir des œufs dorés de Salmonoïdes qui s’avèrent être une matière première essentielle qui servirait de carburant pour les Inklings, en quelques sortes.

Les spécificités :

Salmon Run sera donc un nouveau mode de jeu, à l’instar des Guerres de Territoire, ou des match pro. Il sera jouable de 2 à 4 joueurs, dans deux versions différentes : online et locale. Chacune de ces versions a ses particularités que je vais vous partager.

Online :

Le contexte narratif de Grizzco Industries et l’attaque des Salmonoïdes concerne le mode online : en effet, la compagnie sera votre employeur et de ce fait, vous aurez des contraintes imposées par celui-ci. Tout d’abord, vous ne pourrez pas choisir votre arme, elle vous sera attribuée aléatoirement, et il vous faudra faire vos preuves auprès de votre employeur et lui montrer que vous êtes à la hauteur de la tâche. Si vous excellez dans vos missions, vous aurez la chance d’obtenir parfois des récompenses spéciales de la part de votre employeur que vous ne pourrez utiliser que dans Salmon Run et nulle part ailleurs !

Local :

Vous n’aurez cette fois-ci plus la contrainte de l’arme assignée et pourrez donc choisir votre arme, qui seront globalement les mêmes que celles des autres modes. Salmon Run a au départ été pensé pour le multiplayer local, le but étant de permettre aux joueurs ayant la Switch au même endroit mais n’ayant pas spécialement accès à internet de jouer ensemble à Splatoon dans ce mode.

Les deux modes partagent cependant la plupart des caractéristiques du Salmon Run. Par exemple, peu importe que votre arme soit imposée ou non, les armes secondaires devraient être pour la plupart spécifiques ou adaptées à Salmon Run. Les chercheurs ont également confié que les armes spéciales seront au nombre de 2 par partie, il faudra donc être stratégique dans leur utilisation ! Un indicateur se trouve au dessus de votre casquette pour savoir combien il vous reste d’ulti à utiliser.

Un peu de gameplay :

Le principe de Salmon Run est simple : vous devez combattre des vagues d’ennemis qui s’intensifient et ramasser des œufs d’or que vous devrez apporter jusqu’au panier, sans vous faire liquider. Si cela se produisait, vos coéquipiers auront la possibilité (que dis-je, le devoir !) de vous faire revenir en vous encrant.

Avant de démarrer une partie, vous aurez la possibilité de choisir la map ainsi que le pourcentage de difficulté. Les chercheurs nous ont informé qu’en fonction du niveau de difficulté que vous choisissez, le pourcentage augmentera automatiquement de 5% en cas de réussite. De ce fait, lorsque vous atteignez 100%, vous augmenterez de 5 en 5, jusqu’à atteindre le maximum de 200%. Il semblerait que même les chercheurs ont eu des difficultés à atteindre et surtout boucler ce niveau de difficulté !

Il y aura deux conditions primordiales à remplir pour avoir une chance de remporter la victoire : il vous faudra récolter un nombre d’oeufs dorés minimum par vague, dans un temps imparti, pour passer à la suivante, et il sera également impératif qu’au moins un des 4 joueurs reste en vie pour ne pas faire un Game Over.

Les chercheurs ont été généreux et ont choisi de partager avec nous quelques conseils de base pour survivre en Salmon Run ! Tout d’abord, il est primordial d’encrer un maximum l’espace disponible sur la map, comme en guerre de territoire, que ce soit avant le début de la première vague, ou entre deux vagues consécutives : en effet, les Salmonoïdes laissent des traces et seront plus facilement repérables ou plus rapidement atteignables.

La coopération, la coordination, la communication sont les trois CO clés pour réussir ! Ne vous attendez pas à retrouver les dynamiques développées en pro, il va vous falloir trouver vos propres stratégies de groupe, vous ne jouez plus contre d’autres joueurs, mais vous êtes ensembles contre un fléau commun !

Chaque boss aura sa spécificité, que ce soit arme, armure, apparence ou déplacement. Chaque mob devra donc être abordé différemment. Il faudra parfois rester à distance, s’unir, ou prendre de la hauteur pour venir à bout de ces Salmonoboss ! La communication en sera que plus importante, notamment en mode online puisque vous n’aurez pas le choix de votre arme. Il vous faudra donc coopérer et vous mettre d’accord pour déterminer quel joueur doit descendre quel boss. Notez qu’il est capital de liquider les boss à leur apparition car une fois le premier débarqué, d’autres suivent en continu, il ne faudrait donc pas se laisser submerger par un flot de boss !

Sachez que des événements aléatoires peuvent se produire entre deux vagues : par exemple, il a été montré qu’un épais brouillard pouvait surgir d’un coup, rendant plus difficile l’anticipation, et la communication vitale. De manière également aléatoire, plus la quantité d’oeufs ramassée (normaux et dorés) est importante, et plus forte est la probabilité d’obtenir de meilleures récompenses.

Events à venir :

Une autre information, et non des moindres, a été partagée lors de cette démonstration. Des événements spéciaux, à l’image des Splatfest, auront lieu dans ce mode de jeu : comme l’indiquent nos amis chercheurs, les saumons remontent les rivières de manière saisonnière pour pondre leurs oeufs, et de cette même manière, les Salmonoïdes organisent des attaques spéciales à des moments particuliers, et Grizzco Industries aura besoin de vous plus que jamais pour repousser la menace Salmonoïde !

Un event a carrément été présenté lors de ce TreeHouse, il se nomme Salmon Rush, et il consisterait à ramasser des oeufs pendant que les Salmonoïdes attaquent plus nerveusement mais sans skill particulier, et il vous faudra défendre des attaques saumonées l’un de vos coéquipier qui brillera, tout en récoltant un maximum d’oeufs dorés !

Ces events auront lieu régulièrement, mais ne proposeront pas les mêmes missions !

Avant de vous laisser rêver de saumon, veuillez noter ce petit détail intéressant : Guerre de territoire et Match Pros seront disponibles également en multi local ! Vous pourrez donc jouer, à 8 joueurs, sur 8 Switch, à vos modes préférés sans avoir besoin d’internet !

Attention, cet article est avant tout une traduction de ce qui a été dit dans la vidéo du TreeHouse que je vous partage ci-dessous. Si une information s’avérait approximative ou erronée, ne m’en tenez pas trop rigueur s’il vous plaît !

Il ne me reste plus qu’à vous dire à bientôt, un gros mois nous sépare de Splatoon 2 désormais, nous espérons partager avec vous de nombreuses parties de Salmon Run ! Stay Fresh !!!

Maca & CO.

Laisser un commentaire